Accueil > Nos luttes > Narbonne - Malvési > Vigilance à Malvézy !

Vigilance à Malvézy !

Une équipe d’une douzaine de bénévoles formés par la Criirad surveillent la pollution autour de l’usine d’Orano.

— — —

Premiers résultats. Bilan d’étape - Avril 2022

Après plus d’un an de travail le Collectif Vigilance Malvezy présente ses premiers résultats en conférence de presse le 2 avril à Narbonne.

Photo L’Indépendant-Philippe Leblanc

Nous avons insisté, sur l’exposition chronique à l’uranium subit par les riverains, mise en lumière par l’analyse de l’uranium dans les feuilles de cyprès. À certains endroits proches de l’usine, jusqu’à 28 fois supérieures que des mesures prises 8 km plus loin !
Nous avons insisté aussi sur l’impact des faibles doses, notamment pour les travailleurs de l’usine. Nos relevés, effectués au compteur Geiger (Radex) à la clôture de l’usine, à plusieurs dizaines de mètres des futs de yellow cake montre l’existence d’un excès de radiation gamma entre 3 à 5 fois supérieures au niveau naturel ambiant. (voir notre Communiqué de presse)

Lire notre communiqué de presse :

CP-vm-30-03-22 - PDF - 104.6 ko
CP-vm-30-03-22 - PDF - 104.6 ko

Lire l’article de L’Indépendant :

PDF - 654.4 ko
PDF - 654.4 ko

Suite à la divulgation de ces résultats, la réaction de la direction de l’usine n’a pas trainée ! Sur le site du journal local L’indépendant, le compte-rendu de notre conférence de presse et la réponse d’Orano à nos divulgations ont été publié ensemble, un samedi, quelques heures seulement après la conférence. Cet empressement à se justifier, montre que le travail de notre collectif ne laisse pas indifférent la direction du site, toujours prompte à communiquer… sur l’exemplarité de la filière nucléaire en matière environnementale !

Lire la réaction d’Orano :

PDF - 633.8 ko
PDF - 633.8 ko

Vidéo de présentation de notre collectif

Rapport d’activité de la Criirad 22-04
Bilan des actions 2020 et 2021

Article : La Semaine du Minervois

— — —

Démarrage du projet - Octobre 2020

17 et 18 octobre — 2 jours de formation, de mesures et de prélèvements autour de Malvési.

Le projet de vigilance Malvési permet une implication directe de citoyens et une surveillance du site nécessaire face à une industrie à laquelle on ne peut pas faire confiance.

Ce projet est porté par Sortir du nucléaire 11, Arrêt du nucléaire 34, Greenpeace 34. Au-delà des associations organisatrices, l’équipe de bénévoles rassemble des personnes également membres d’autres associations présentes sur le terrain : Le Covidem, Tcna, Eccla.

L’équipe est constituée d’une douzaine de personnes bénévoles qui ont suivi pendant 2 jours une formation dispensée par Bruno Chareyron, Directeur du laboratoire de la CRIIRAD (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité), afin de :

  • Compiler et interpréter les mesures officielles que l’industriel est tenu de donner régulièrement. Rédiger des demandes complémentaires en cas de lacunes ou d’incohérences dans les résultats.
  • Réaliser des mesures et des prélèvements autour de l’usine qui seront analysés par le laboratoire de la CRIIRAD.
  • Exercer une vigilance permanente et en particulier lors d’épisodes plus exceptionnels (pluie très forte, épisode cévenol, incidents ou accidents à l’usine)…

Il s’agit d’un travail de long terme face à une industrie du secret. La population sera informée des suites de ce projet (relevés ou analyses notables, informations importantes etc.)

Article de L’Indépendant du 17 octobre (cliquer sur l’image) :

PDF - 1.7 Mo
PDF - 1.7 Mo

Quelques photos autour de l’usine, l’équipe, mesures, prélèvements, les bouches de rejets dans le canal.

Portfolio

Communiqué : Il y a 36 ans, Tchernobyl !

Pour nous soutenir, rendez vous sur cette page.