Accueil > Agenda > Film + débat

Film + débat

Le lundi 21 octobre 2013

Sortir du nucléaire 34 et le cinéma Utopia proposent :

Dimanche 17 novembre
Petit déjeuner à 9h45. Utopia offre café et thé. Les spectateurs apportent gâteaux, brioches…

Film à 10h30 suivi d’un débat – PROJECTION UNIQUE

R.A.S. Nucléaire rien à signaler
Film documentaire de Alain de Halleux, 2009.

Quatre ans avant le film de fiction "Grand Central" se déroulant dans le milieu des travailleurs précaires du nucléaire, Alain de Halleux livrait un témoignage essentiel, celui des travailleurs du nucléaire eux-même. Notre sécurité est entre leurs mains. Ce film leur donne la parole.

Ce film sera suivi d’un débat avec Michel Leclerc, ancien salarié de la Comurhex Malvési (Narbonne).
Cette usine est la porte d’entrée du nucléaire en France. Elle traite un quart de l’uranium mondial et la totalité de l’uranium français.
En 1983 Michel Leclerc commence à ressentir une extrême fatigue. Ce n’est qu’en 1994 qu’il découvre que cette maladie est liée aux matières radioactives présentes sur le site : des analyses de sang réalisées en 1983, qui lui avaient été cachées, révélaient un taux d’uranium jusqu’à dix fois supérieur à la norme !
En 1999, le tribunal des affaires de la Sécurité sociale reconnaît sa maladie professionnelle et la faute grave de la Comurhex. L’affaire ayant été renvoyée devant le TGI de Narbonne (l’entreprise sous-traitante ayant fait faillite), celui-ci déclare en juin 2012 que la Comurhex est entièrement responsable de la leucémie chronique de Michel Leclerc. Cependant, l’usine refuse de voir une corrélation entre cette maladie et les activités exercées sur le site et a fait appel de cette décision. L’audience a eu lieu le 25 septembre 2013 à la Cour d’Appel de Montpellier. Décision en délibéré sera rendue le 5 novembre.

Débat animé par le collectif Sortir du nucléaire 34

Le film sera précédé de 2 courts métrages.


Voir en ligne : RAS, nucléaire rien à signaler

Pour nous soutenir, rendez vous sur cette page.